Guide de survie pour futurs et nouveaux parents (première partie)

Si tu es un nouveau parent ou que tu t’apprêtes à en devenir un, on a pensé à te concocter un petit guide de survie pour futurs et nouveaux parents. Rien de scientifique, juste du feeling et des expériences personnelles. Allez, profite de nous!

Ton shower de bébé
C’est votre premier et vous vous doutez bien qu’un shower de bébé ça se prépare? Commencez par vous renseigner à vos amis et à vos parents de ce qui est INCONTOURNABLE. Car le monde magique de la maternité en est aussi un de marketing où l’on essaie de vous vendre 12 000 gadgets et où l’on joue aussi sur votre désir d’être le parent de l’année. Non, un thermomètre pour l’eau du bain n’est pas nécessaire si vous avez du jugement et des mains pour vérifier.

Tu es un bon parent
Tu es la bonne personne pour cet enfant-là. Il pleure, elle crie, il ne dort pas, elle prend mal le sein. OK. Respire un bon coup et répète-toi ce mantra : tu es un bon parent. Si tu t’inquiètes, tourne-toi vers des ressources fiables. Une infirmière, une doula ou encore une amie qui a des enfants. On t’a aussi remis une immense brique intitulée « Mieux vivre » à ton premier rendez-vous chez le médecin. Prends bien note qu’il te sera utile, voire nécessaire, j’irais jusqu’à dire vital, alors laisse-le sur la table de salon!

Soit là pour l’autre
Cher lecteur, chère lectrice, si tu es le +1, que ce n’est pas toi qui portes le bébé, donc qui expulsera l’enfant, sache que votre rôle de parent est ultra important et nécessaire avant et pendant l’accouchement, pas juste après! Une petite attention ou une petite question à propos de comment l’autre se sent peut tout changer. Lorsque le grand moment viendra, sois fort.e. Ce sera difficile pour toi aussi, mais sois là pour elle. Dis-lui à quel point elle est courageuse et admirable. Pas d’apitoiement du genre : « Pauvre chérie, tu fais pitié! » Non. Elle est une guerrière qui affronte l’impossible. Sois là à 100%, pas de cell, pas de Facebook, pas de rien, même quand il ne se passe pas grand-chose. Vous êtes une équipe et elle a besoin de te savoir là.

Sors dehors
Ne t’isole pas. Oui, peut-être te sens-tu moins glam, mais tu ne l’es pas moins. Que nenni. Ça peut te paraître une montagne d’efforts de mettre la poussette dans l’auto, bébé dans sa coquille, habillé, préparer le sac, mais ça te fera du bien. Force-toi à aller prendre l’air, à faire un tour dehors. Il existe plein de ressources pour les nouveaux parents comme toi : des groupes d’allaitement (si tu allaites), des cours parents-bambin, et même des ateliers où il te sera possible d’échanger avec des parents, comme toi, qui vivent ces milliers de nouveautés.

Ça n’arrive pas seulement aux autres
Ta nouvelle vie sera peut-être loin de ton tableau Pinterest. Ton humeur sera peut-être loin de celle de Mary Poppins, et ton énergie sera peut-être à mille lieues du lapin Energizer. Tu as le droit de trouver ça difficile, de pleurer. Mais si tu vois que tu te sens vraiment dépassé, que tu ne vois plus clair et que ton down persiste, n’hésite pas une seconde et consulte un professionnel de la santé. La dépression post-partum, ça existe, et ça n’arrive pas seulement aux autres. De là l’importance de s’entourer, d’en parler et ne pas garder ça pour soi. Ce sera sans aucun doute un bout rough, mais accroche-toi, tu t’en sortiras!

Allaitement malhabile
Si tu allaites, sache que ça ne veut pas nécessairement dire être assis sur un divan en mou. Oui, c’est de la job, et tu es peut-être malhabile, mais tout vient à point à qui sait attendre. Bientôt, sans t’en rendre compte, tu allaiteras comme une queen au beau milieu du party de Noël dans une jolie robe. Tu auras même pensé à te tirer du lait pour prendre un verre ou deux. Tu auras pensé à tout, point. Même à la petite couverture d’allaitement qui fitte avec ta tenue.

Comme toute bonne chose doit avoir une fin (et qu’on ne veut pas que tu t’arraches plus longtemps les yeux sur ton cellulaire!), donnons-nous rendez-vous le mois prochain pour poursuivre la discussion! D’ici là, porte-toi bien et n’hésite pas à nous partager tes trucs et conseils de survivance parentale!

Articles qui pourraient vous intéresser

Les Radieuses

Les Radieuses

Récemment déménagées en Estrie (ce que l’amour peut faire!) et issues du milieu des communications Kathia et Karine ont eu un réel coup de foudre d’amitié l’une pour l’autre. Vu leur expertise et leur expérience complémentaire elles se lancent en affaires et fondent Les Radieuses inc. Depuis plus d’un an, elles mènent de front une agence de communication ainsi qu'un webzine destiné aux femmes de 50 ans et plus (www.lesradieuses.com), vivant ainsi de leur plume et de leur rêve.