La dégustation, l’art de connaître la bière et les gens!

Le mois d’octobre est sans contredit celui de la bière, notamment grâce aux mythes qui gravitent autour de l’Oktoberfest en Allemagne. La résonance culturelle de ce festival est telle que les organisateurs munichois estiment que 70 % des festivaliers ne sont pas originaires de Bavière. C’est donc sans surprise qu’on peut venir à cette conclusion : la bière attire et la bière fascine.

Sachant cela, organiser une soirée dégustation trouvera toujours écho chez vos amis·e·s épicurien·ne·s! Cependant, cela demande de la préparation et de la recherche, et il ne faut pas confondre dégustation avec beuverie. Je vous propose, ici, quelques pistes de solutions afin d’organiser un évènement qui saura plaire à tous.

Connaître vos invités

Une dégustation de bière, c’est avant tout une activité plaisante. Ici, on ne cherche pas nécessairement à présenter le produit le plus rare ou encore le plus funky. On cherche d’abord à satisfaire les papilles gustatives de nos invités avec des produits qui vont les étonner. La découverte pour la découverte n’a pas d’intérêt. Vous conviendrez que pour un amateur de Milkshake IPA, une soirée de bières sûres, aussi bonnes soient-elles, ne signifie pas nécessairement l’extase.

Il est donc primordial de prendre en considération les goûts de chacun et de composer avec ceux-ci. En d’autres mots, ne cherchez pas à sortir vos invités de leur zone de confort, mais faites-leur plutôt découvrir jusqu’où s’étend leur catégorie de bière préférée. C’est un excellent moyen d’explorer dans un même segment de produit et de diriger nos recherches sous d’autres angles, comme la provenance, par exemple.

Advenant le cas où vous ne connaissez pas les personnes qui prendront part à votre soirée de dégustations, car vous êtes si populaire que les gens se ruent chez vous sans y être invités : vous devez être plus créatif! Dans ce genre de situation, je vous suggère fortement de prendre conseil auprès des employés de votre épicerie fine et/ou détaillant de bières de microbrasseries. Ces gens sont de véritables mines d’informations qui en connaissent un rayon sur les nouvelles tendances, les produits vedettes et les styles adulés. N’hésitez pas à les consulter!

Connaître les produits

Pour l’instant d’une soirée, transformez-vous en ambassadeur de marque. Connaissez les bières et les compagnies. Enfilez votre costume d’historien et racontez-nous l’histoire de chaque bière. Le monde brassicole pullule d’anecdotes et de mythes en tout genre. Pour chaque catégorie de bière, dites-nous son origine et les circonstances qui l’ont vu naître; décrivez la microbrasserie qui la produit et expliquez pourquoi vous l’avez choisie; est-ce parce qu’elle suit un procédé de brassage ancestral? Est-ce parce qu’elle utilise des houblons québécois? Est-ce parce qu’elle provient d’un assemblage unique et éphémère?

Une soirée de dégustation, c’est également une soirée d’apprentissage. Si vous pouvez facilement vous déplacer, la plupart des microbrasseries sont maintenant dotées de boutiques. Acheter la bière à son lieu de fabrication vous garantit d’obtenir davantage d’information à son sujet.

Méthodologie

Achetez vos produits d’avance et soyez renseigné sur les jours de livraisons en magasin. Les bières de microbrasserie au Québec jouissent d’une grande popularité et ils ne restent pas longtemps sur les tablettes. Il faut donc être conséquent et ne pas attendre à la dernière minute!

Prévoyez des choses à manger et quelques verres d’eau. Pour la nourriture, évitez de prendre des croustilles ou des aliments trop salés. Si un goût de sel vous prend, dirigez-vous plutôt vers une bonne Gose! Les fromages peuvent être une avenue à considérer, de même que le pain et les pâtés.

Pour finir, amusez-vous!

N’oubliez pas que la bière, ça reste d’abord et avant tout une affaire de goût, et que la grande majorité des microbrasseries se valent! Mettez l’accent sur l’exploration d’un style plutôt que sur le dernier buzz dans les médias sociaux. Bonne dégustation!

Articles qui pourraient vous intéresser

Maxime Hébert-Lévesque

Maxime Hébert-Lévesque

Passionné par l’industrie brassicole et brasseur amateur depuis plusieurs années, Maxime détient un baccalauréat en communication de l’UQAM et complète présentement un certificat en journalisme à l’Université de Montréal. Outre la bière, il s’intéresse à l’informatique, l’actualité, les sciences et le sport. Entre une Berliner Weisse et une IPA, il adore lire et apprendre sur tout!