Les challenges d’une vie sans alcool!

De plus en plus de personnes arrêtent de boire de l’alcool, que ce soit pour une courte période ou pour la vie entière. On pense souvent, parfois à tort, que c’est un choix qui est fait en conséquence d’un événement négatif (problème de consommation, comportement abusif, etc.), mais vous seriez surpris.e.s de constater le nombre de personnes qui ont fait ce choix simplement parce qu’ils ou elles n’aiment pas l’alcool, l’effet de l’alcool, ou juste de même!

Quels sont donc les challenges d’une vie sans alcool? Il y en a certainement et plusieurs pourraient vous surprendre!

1 – Se réveiller de bonne humeur

À la suite d’une cuite, c’est un peu plus difficile de se réveiller du bon pied. Ne pas consommer d’alcool vous permet de vivre l’expérience du lendemain de veille d’une autre façon. Comme un lendemain de veille d’avoir travaillé trop tard. Un lendemain de veille d’avoir visionné une nouvelle série sur Netflix. Ou un lendemain de… sucre. Reste que c’est souvent moins pire qu’un lendemain d’alcool, et surtout, vous allez vous réveiller pas mal plus en forme!

2 – Le syndrome du conducteur désigné

Si vous êtes abstinent et que vous avez un permis de conduire, vous risquez de souffrir du syndrome du conducteur désigné. Pas de panique, vous savez que vous pouvez dire non et, vous aussi, prendre un taxi. Quand vous voulez partir d’une soirée et que vos ami.e.s en boisson ne sont pas prêts, établissez un ultimatum. Après tout, c’est vous le chef!

3 – Comprendre certaines personnes

Quand il y a peu de personnes sobres dans un endroit et que l’alcool coule à flots, ça peut devenir plus difficile d’en comprendre certains, surtout leurs arguments. Mon truc : sourire, reculer, aller prendre un verre d’eau et peut-être même m’esquiver!

4 – Avoir du fun

Dans une culture qui prône le fait de boire, il se peut que certaines personnes pensent que le fait de ne pas boire est synonyme de platitude. Que nenni! En fait, c’est souvent vraiment le fun et vous pouvez participer à toutes les mêmes activités que tous ces gens qui boivent. C’est juste que vous, eh bien, vous allez vous sentir plus en forme le lendemain.

5 – Trouver des alternatives pour boire

On est vraiment chanceux.ses, en 2018, parce qu’on a vraiment beaucoup de choix de boissons non alcoolisées pour faire la fête et pour se rafraîchir avec autre chose que de l’eau! C’est pratique, mais surtout vraiment bon.

Et vous, est-ce que vous avez des challenges pour ne pas boire ?
Josiane Stratis

Josiane Stratis

Rédactrice en chef et cofondatrice de Tonpetitlook.com et tplmom.com, deux des blogues les plus lues au Québec avec plus de 300 000 visites chacun par mois.

Josiane s’implique depuis déjà plusieurs années dans le Défi 28 jours sans alcool pour ramasser des fonds pour la Fondation Jean Lapointe.