Militer pour une sobriété saine pour le corps et l’esprit

Militer pour une sobriété saine pour le corps et l’esprit.

Pour commencer mes entrevues avec des personnes inspirantes qui ne consomment pas d’alcool, j’ai eu l’idée de démarrer cette série avec une personne vraiment chère à mes yeux, ma sœur jumelle Carolane Stratis. Elle milite depuis des années afin de normaliser une non-consommation d’alcool.
Et, pour vrai, je vous conseille un jour de la croiser dans un bal caritatif ou une soirée dansante pour vous rendre compte, par vous-même, à quel point elle n’a pas besoin de boire pour avoir du fun.

Pourquoi as-tu choisi de ne plus boire d’alcool?

« Il y a beaucoup d’alcoolisme dans ma famille et, quand j’ai fait ma première dépression et qu’on m’a dit de ne plus consommer pour donner plus de chance à mes médicaments de fonctionner, j’ai vu l’occasion d’arrêter de boire comme mon salut. L’alcool agit comme un dépresseur et je n’avais pas besoin de ça en plus. »

Quelles ont été tes principales difficultés quand tu as dit à ton entourage que, désormais, tu ne buvais plus?

« Le regard des autres, et plus souvent les commentaires méchants des gens qui boivent. C’est comme si je perdais ma légitimité à faire des activités sociales, et comme si je devenais le visage même du jugement de la consommation des autres. C’est tellement personnel de boire ou non. Mon choix a été de ne plus le faire, et c’est super correct! Mais n’oublions pas mon plot twist pref’: je m’en fous de la consommation des autres! »

Qu’est-ce qui te fait le plus rire quand tu es la seule personne sobre dans une fête?

« Quand le monde commence à me parler vraiment proche ou quand je ne comprends plus les histoires parce que tout le monde parle mou. Les gens qui glissent aussi. J’aime bien être la plus stable physiquement dans un endroit. »

Est-ce que tu limites tes activités quand tu sais qu’il y a un fort débit d’alcool?

« C’est sûr que je ne peux pas rester trop tard surtout si je bois juste de l’eau parce que je finis sur le neutre, je manque de sucre pour danser, mais il n’y a rien comme un bon 7UP pour me remettre sur le piton. (Je pars souvent vers minuit comme Cendrillon, parfois à une heure du matin, mais aussi parce que j’ai des enfants…) »

As-tu des trucs pour boire autre chose que de l’eau quand tu vas dans un souper ou autre? Des recettes que tu fais quand même sans alcool?

« De l’eau pétillante avec du sirop aromatisé. Sinon, de l’eau pétillante, du jus de canneberge, ou juste de l’eau, parce que les gens oublient que je veux m’hydrater. De la bière sans alcool, du Clamato, ou encore de la bière sans alcool et limonade, ou bien tous les cocktails sans alcool : Virgin Bloody Caesar, Virgin Margarita et Virgin Mojito. »

Quel est le conseil que tu donnerais à une personne qui commence une abstinence?

« C’est correct de manquer des événements au début et de prendre son temps pour se sentir à l’aise! C’est aussi correct d’imposer ses limites et de ne pas toujours être le seul conducteur désigné d’une gang au grand complet. »

Articles qui pourraient vous intéresser

Josiane Stratis

Josiane Stratis

Rédactrice en chef et cofondatrice de Tonpetitlook.com et tplmom.com, deux des blogues les plus lues au Québec avec plus de 300 000 visites chacun par mois.

Josiane s’implique depuis déjà plusieurs années dans le Défi 28 jours sans alcool pour ramasser des fonds pour la Fondation Jean Lapointe.